Sélectionner une page

Mais pourquoi seule ?
Et pourquoi pas ?

Je pourrais m’arrêter là, mais je suis sûre que vous préférez que je développe !

Pour être honnête à part ma destination, ce voyage je ne l’ai pas choisi … Les choses ne se passent pas toujours comme on le souhaite, on fait avec, on avance, on change nos plans, on ose enfin et puis on n’a plus qu’à profiter.
Je crois au destin, je crois à la bonté des gens. Je crois que suivant notre façon de voir les choses, elles peuvent tout à coup devenir beaucoup plus belles. Je crois que pour avancer, il faut savoir dépasser ses peurs et on a besoin que d’une seule personne pour cela… Nous !

 

Et on se lance …

Après avoir philosophé de longues soirées avec moi-même, je me lance !!
A ce stade c’est encore un bien grand mot. Je choisi surtout ma destination.
Je connais l’Asie, j’aime l’Asie, c’est donc tout naturellement que je sais que je m’envolerai vers ce continent.
Maintenant, il ne me reste plus qu’à choisir le Pays.

Sincèrement, pourquoi j’ai choisi la Thaïlande ? Je ne sais pas réellement, mais le pays me rassure, je sais que je n’aurais aucune difficulté à trouver un hébergement ou un moyen de transport, pour une première c’est rassurant.

Après tout ça, j’ai mis quelques semaines à réserver mes billets. Je savais que je partirai mais je ne les prenais toujours pas… Puis un soir à 1 heure du matin je me suis décidée, je partirai 15 jours plus tard et pour 1 mois. (Oui, je vois grand et je ne fais jamais les choses à moitié !)

 

Et maintenant ?

C’est fou, mais maintenant que j’ai mon billet je n’ai plus peur de partir seule, je n’attends que ça, je sais que l’expérience sera dingue ! Je me connais et je sais aussi que je risque de ne pas vouloir rentrer, c’est un trait de mon caractère quand je fais ce que j’aime j’en veux toujours plus.
Au final je ne comprendrai jamais pourquoi on doit se satisfaire et s’arrêter là ?!

On verra au retour pour cela, mais pour le moment je veux profiter au maximum de tout ce qui peut me traverser l’esprit, ce sentiment de liberté, pour une fois lâcher prise, ne pas me poser de questions, je profiterai de l’instant, du pays, de mes rencontres et on verra…

Je n’ai pas d’itinéraire, je ne sais pas encore ce qu’il y a à visiter, je ne sais pas où je dormirai, je ne sais pas parler couramment l’Anglais et encore moins le Thaïlandais.
Je sais juste que je vais pouvoir rayer une ligne sur ma Bucket list et je le dois seulement au hasard.

Je pars avec pleins d’étoiles dans les yeux, j’ai hâte de m’envoler, de commencer mon marathon cinématographique une fois installée dans l’avion comme à mon habitude, de tester les repas de la compagnie aérienne, sortir de l’aéroport et ressentir cette vague de chaleur en plein mois de Novembre et partir à la découverte d’un Pays que je ne connais pas encore.

tristique massa commodo ante. ut sed vulputate,